Home / Hellfest 2018, les raisons d’un succès d’enfer

Hellfest 2018, les raisons d’un succès d’enfer
06
Juin
2018

Le Hellfest, dont la 13e édition a lieu du 22 au 24 juin à Clisson (44) est devenu le plus gros budget des festivals de France.

Ben Barbaud, son fondateur, explique les raisons de ce succès

Le Hellfest est bien le festival des extrêmes. 180 000 personnes sur trois jours, c’est certes moins que les 280 000 des Vieilles Charrues, mais c’est bien la grand messe metal de Clisson (44) qui affiche le plus gros budget (23 millions d’euros), le plus grand nombre de groupes (entre 140 et 170 selon les éditions), le pass 3 jours le plus cher (200 euros) et ne parlons même pas des litres de bière écoulés (350 000 litres en 2017).

Alors quel est le secret de la réussite du Hellfest pourtant titillé depuis deux ans par le mastodonte américain Live Nation organisateur du Download Festival ?

Peut-on dire que le Hellfest a trouvé sa vitesse de croisière  ?

Ben Barbaud : On a trouvé notre modèle économique dénué de toute subvention et on a cette chance, de pouvoir vendre l’intégralité de notre billetterie sans avoir annoncé un seul groupe. Cela change la donne. Cela nous permet de travailler sur un budget connu et de faire les investissements que le public est en droit d’attendre de nous.

Le Hellfest a un public très fidèle. Est-ce que ce public se renouvelle  ?

Il y a une part de renouvellement importante, mais on a une grosse partie de gens très fidèles pour qui le Hellfest est l’occasion de passer un week-end hors du temps, de se couper du quotidien. Quand on met les pieds au Hellfest, on a vraiment l’impression de se retrouver dans un monde parallèle, dans quelque chose de complètement différent, grâce à toute la scénographie mise en place sur le festival. Nous sommes le festival avec le plus gros chiffre d’affaires de France….

JE VEUX LIRE LA SUITE

 

Source : Sud Ouest

#ENTERTAINMENTNEVERENDS

DERNIERS PROJETS
NEWSLETTER
Découvrez la newsletter d'Ovatio