Home / Les salles de spectacle, des médias qui s’ignorent

Les salles de spectacle, des médias qui s’ignorent
31
Juil
2018

Les salles de spectacle attirent un public nombreux. Elles ont alors tout intérêt à développer des espaces publicitaires pour diversifier leurs sources de revenus.

Dans le métier du spectacle vivant, le mot « garage » n’a pas exactement la même signification qu’ailleurs. Il caractérise une salle de spectacle qu’un entrepreneur de spectacle loue, pour y proposer des représentations au public. Loin des garages mythiques de la Silicon Valley où sont nées certaines des plus belles entreprises du monde, ce terme, volontiers péjoratif, pointe la neutralité du lieu : pas de ligne de programmation particulière, pas de lien intime au spectateur et une ambition plus matérielle et pécuniaire qu’artistique.

Aujourd’hui, les « garages » s’effacent et cèdent la place à des projets autrement plus ambitieux : les salles de spectacles, de concert, les théâtres ou même les festivals deviennent des médias à part entière. Elles s’affranchissent de la contrainte de neutralité et parfois même de rentabilité pour se concentrer sur le lien à leur public.

“Les cibles sont plutôt des annonceurs haut de gamme et triés sur le volet.”

Mieux connaître ses spectateurs

Positionnement, publicité, diversification des revenus ? Voilà qui amène tout naturellement les salles de spectacles à la notion d’audience, le sang même qui irrigue les médias. Les anciens garages ont de plus en plus intérêt à connaître leur public, à le cibler, à le mesurer, à le…

JE VEUX LIRE LA SUITE

 

Source : Les Echos

#ENTERTAINMENTNEVERENDS

DERNIERS PROJETS
NEWSLETTER
Découvrez la newsletter d'Ovatio